USAM Toulon Football

Depuis 1937


< | >

PROTOCOLE DE REPRISE

Publié le 30 novembre 2020 par

La LIGUE MEDITERRANNEE vient de diffuser le protocole à appliquer pour la reprise des entraînements

PROTOCOLE DE REPRISE

Cette semaine sera essentiellement marquée par la reprise des entraînements des mineurs au sein des clubs. A retrouver ci-dessous les principales conditions de pratique

https://mediterranee.fff.fr/simple/les-conditions-de-reprise-2/?fbclid=IwAR06FD8G9nVabB55orZ5egAQuaQCIInJfd-iz5lQUUkqKtGh96_gBggLFbE

 

Activités sportives

Les publics mineurs sont autorisés à reprendre toutes les activités sportives encadrées, individuelles ou collectives, dans le cadre de leur club, association, dès lors qu’elles se déroulent en plein air, c’est-à-dire y compris dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA). Jusqu’au 15 décembre minimum, leur pratique sportive devra respecter les règles de distanciation.

Equipements sportifs couverts

Seuls les publics prioritaires conservent la possibilité d’accéder aux équipements sportifs de plein air et couverts (ERP de type X).

Jauges et spectateurs

Les enceintes sportives restent soumises au huis clos a minima jusqu’au 15 décembre.
Le Gouvernement étudie les modalités de retour du public dans les stades et arenas selon un système de jauge relative, proportionnelle à la taille de l’équipement. Le ministère travaille à des propositions de scenarii adaptés au contexte sanitaire.

Educateurs sportifs

Les éducateurs sportifs sont autorisés à déroger aux restrictions de durée de la pratique et de déplacement dans le cadre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire lorsqu’ils encadrent des pratiquants. Pour leur pratique sportive personnelle, les éducateurs sont toutefois tenus de respecter la règle des 20km/3H par jour.

Conditions d’accueil des mineurs

Dans le cadre de la reprise d’activité des mineurs, les organisateurs devront répondre aux
contraintes imposées par les conditions sanitaires et les recommandations des autorités
publiques :
– organisation d’activités sportives adaptées qui évitent le brassage entre les enfants :
– composition de groupes homogènes, stabilisés pour toutes les séances courant
jusqu’à fin décembre ;
– présentant des effectifs réduits ;
– disposant, pour chaque groupe, de créneaux horaires dédiés ;
– sécurisation des flux et des accueils dans les établissements sportifs (superficie,
aération, nettoyage) pour limiter au maximum le risque de propagation du virus ;
– mise en place de protocoles sanitaires renforcés intégrant les recommandations du
Haut conseil à la santé publique, et garantissant l’exclusion de tout cas contact ou
enfant présentant des symptômes Covid ;
– tenir un registre nominatif des personnes accueillies avec les horaires de présence ;
– Inviter les enfants qui possèdent un téléphone portable à télécharger l’application
TousAntiCovid et encourager l’activation de l’application lors de l’entrée dans
l’établissement ;
– La gestion des cas contacts s’opère dans le strict respect des règles de droit commun
et des recommandations des ARS concernées.

Au sein de chaque structure accueillant ces mineurs, un référent Covid désigné responsable et formé devra s’assurer du respect et de l’apprentissage de l’ensemble des gestes barrières issus des recommandations sanitaires.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?